Also available in: English (Anglais)

Au cours de la prochaine année, nous travaillerons sur les trois priorités suivantes : renforcer la résilience sociale, faire progresser les solutions fondées sur la nature et appuyer une économie circulaire.

écrit par

Ewa Jackson
Megan Meaney
Christina Schwantes

Renforcer la résilience sociale

Les effets des changements climatiques ne sont pas les mêmes chez tout le monde. Des déterminants sociaux expliquent souvent une vulnérabilité à l’égard de ces effets. Le revenu et le statut social, les réseaux de soutien social, la scolarité et l’alphabétisation, le genre et la culture entrent tous en jeu. Pour améliorer la résilience, nous devons appuyer nos personnes les plus vulnérables, qui sont souvent exclues de la prise de décisions. Les efforts de développement d’une cohésion communautaire et sociale sont des facteurs cruciaux qui produisent des avantages inestimables pour les villes, à mesure qu’elles se préparent pour affronter les défis que les changements climatiques entraîneront. La cohésion sociale et le sentiment d’appartenance à une culture sont des indicateurs clés de l’état de préparation sous l’angle de la résilience face à un désastre. Ces aspects contribuent aussi à faire en sorte que les gens rebondissent à la suite des crises.

Les municipalités peuvent agir comme organisatrices ou « facilitatrices » d’occasions pour développer la résilience sociale. Pour ce faire, nous pouvons créer des lieux publics qui améliorent la capacité des gens à établir des liens entre eux dans l’ensemble de la communauté, sans égard aux clivages sociaux imposés, notamment le genre, la classe et l’ethnicité. De même, la création d’espaces, de politiques et de programmes qui favorisent la participation et l’engagement des gens au sein de leurs collectivités, ainsi que l’établissement de liens dans les collectivités, peuvent mener à un sentiment partagé d’identité et à de meilleurs résultats pour les personnes et l’ensemble des groupes.

Nous aidons les municipalités à renforcer la résilience sociale grâce à notre programme Bâtir des collectivités adaptées et résilientes, au sein duquel nous intégrons des « carrefours de résilience ». Ces installations sont au service des quartiers et elles appuient les résidents par le renforcement de la cohésion sociale, la coordination des communications et la distribution de ressources.

Faire progresser les solutions fondées sur la nature 

Le Canada est réputé mondialement pour la beauté de sa région sauvage et de ses espaces naturels. Nous avons pris l’engagement de protéger ces espaces et de devenir un chef de file mondial en matière de conservation grâce à l’initiative En route vers l’objectif 1 du Canada. Cette initiative vise à protéger et à conserver au moins 17 % des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10 % des zones côtières et marines d’ici 2020 pour contribuer à enrayer la perte de la biodiversité. Un effort pancanadien sera nécessaire pour atteindre cet objectif. Cet effort exigera la participation de bon nombre de ministères, de groupes autochtones, de collectivités et d’organisations partout au Canada. Les municipalités ont aussi un rôle à jouer. Puisque la moitié de la population habite dans des villes et que l’urbanisation rapide exerce de la pression sur les sources d’approvisionnement en eau fraîche et sur les milieux de vie, les municipalités doivent jouer un rôle crucial pour aborder la crise d’extinction de la biodiversité. La mairesse Plante, l’ambassadrice mondiale pour la biodiversité locale d’ICLEI, a invité les maires à l’échelle du Canada et partout dans le monde à se joindre à elle pour déclencher une vague mondiale d’action dans les villes, les villages et les régions afin de planifier des mesures de conservation et de restauration de la nature.

ICLEI Canada appuie cet appel à l’action. Nous avons mené des recherches et des sondages pour mieux comprendre le rôle essentiel que jouent les municipalités dans ce domaine. Nous soutenons CitiesWithNature pour aider les municipalités et leurs partenaires dans le cadre de l’engagement et de l’établissement de liens. Nous travaillons également en collaboration avec nos membres et partenaires pour suivre cette tendance émergente afin de contribuer à faire progresser les solutions fondées sur la nature au sein des collectivités à l’échelle du pays. Enfin, nous concentrons maintenant nos efforts sur l’amélioration de l’utilisation des solutions fondées sur la nature dans nos programmes BARC (Bâtir des collectivités adaptées et résilientes) et PPC (Partenaires dans la protection du climat).

Appuyer une économie circulaire

La population canadienne comprend de mieux en mieux la nécessité de réduire notre production de déchets et d’utiliser les ressources de manière plus efficace, ainsi que le potentiel associé à l’établissement d’une économie plus circulaire qui sera bénéfique pour les gens, l’économie et l’environnement. Une économie circulaire nous mènera au-delà des modèles économiques actuels, redéfinira la croissance et nous permettra de nous concentrer davantage sur les avantages positifs de l’économie dans l’ensemble de la société.

Les municipalités jouent un rôle essentiel pour appuyer une économie circulaire au moyen de deux mécanismes clés : la gestion des déchets et les pratiques d’approvisionnement gouvernementales. Lors du Sommet sur l’approvisionnement circulaire en juin, nous avons travaillé pour faire progresser l’économie circulaire en mettant l’accent sur la pleine valeur des biens, des services, des services publics et des investissements dans les infrastructures. Nous ferons progresser davantage cette démarche lors du Forum mondial de l’économie circulaire 2020 qui sera tenu au Canada cet automne. ICLEI s’efforce de réunir les intérêts fédéraux, provinciaux et municipaux afin de reconnaître l’influence et la possibilité de collaboration dans le cadre de cet objectif clé de politique publique.

pleins feux sur les partenaires

Il faut tout un village… nous travaillons avec de nombreux merveilleux partenaires qui nous aident à atteindre notre mission et notre mandat.

Nous avons récemment collaboré avec le Canadian Urban Institute, par l’intermédiaire de leur nouvelle présidente et PDG, Mary Rowe, pour faire progresser les activités du programme BARC. Nous sommes heureux d’avoir pu compter sur la collaboration de Mary comme conférencière lors du forum Livable Cities (Forum sur les villes où il fait bon vivre) et lors de la 22e assemblée annuelle de l’organisme, qui a récemment eu lieu avec le planificateur en chef de Toronto. Nous avons hâte de multiplier les collaborations fructueuses en 2020.

Nouvelles sur les programmes

Programme Bâtir des collectivités adaptées et résilientes

Au cours de la dernière année, nous avons travaillé au sein de collectivités afin de mener des projets de recherche appliquée, de collaborer avec des experts et d’offrir des douzaines d’ateliers communautaires. Nous avons examiné la portée de notre programme d’adaptation phare pour produire le deuxième Rapport d’impact BCAR!  Disponible uniquement en anglais pour le moment.

Programme Partenaires dans la protection du climat

Nous sommes fiers de célébrer le
25e anniversaire du programme Partenaires dans la protection du climat d’ICLEI Canada et de la Fédération canadienne des municipalités! 

2019 en chiffres

municipalités ont utilisé le Programme Bâtir des collectivités adaptées et résilientes

mesures pouvant être mises en œuvre

étapes pour les membres du pcp

membres canadiens du ppc

plus de mises À jour

Plateforme des membres

En 2020, nous ferons le lancement d’une plateforme de réunions trimestrielles sur le Web destinée exclusivement aux municipalités membres afin de communiquer les dernières nouvelles au sujet des activités d’ICLEI et d’offrir aux membres des occasions de présenter leurs priorités en matière de durabilité et de collaborer avec des pairs.  

Platforme de mobilisation

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25 représente les plus récents efforts de mobilisation d’ICLEI auprès des gouvernements locaux à l’échelle internationale. Même si le dénouement de la conférence COP25 a déçu bon nombre de personnes, nous avons des raisons de rester optimistes. En savoir plus.

commençons quelque chose de nouveau!
Envoie-nous un message

Photo Credits: Photo of person walking on road by Leo Cardelli from Pexels, lens ball on ground by Mac Mullins from Pexels, blue jeans by VisionPic.net

Also available in: English (Anglais)

Share This